Exercice "cellule d'information du public"

 
 
Exercice "cellule d'information du public"

Tout événement mettant en jeu la sécurité des personnes et/ou des biens génèrent fréquemment auprès du grand public un besoin d’informations auquel les préfets doivent être en mesure de répondre.

L’ampleur de l’événement en cause, qu’il s’agisse de sinistres issus de catastrophes majeures, d’actes terroristes ou de situations exceptionnelles à caractère sanitaire et social (canicule, pandémie, etc.) peut générer de nombreux appels (victimes, sinistrés, impliqués, proches, etc.) auxquels des réponses précises et personnalisées doivent être apportées : c’est le rôle de la "cellule d’information du public" (CIP).

Cette cellule est activée sur ordre du préfet, dans un délai rapide (moins d’une heure). Le numéro unique de crise (NUC) est communiqué par la préfecture aux médias locaux et nationaux.

Dans quel but ?

• assurer une réponse personnalisée aux demandes des appelants en s’appuyant sur des informations vérifiées et actualisées ;

• diffuser des consignes précises et ciblées de comportements en fonction de l’évolution de l’événement en cours ;

• recueillir des informations concrètes auprès des appelants, utiles pour les autorités chargées de gérer les situations ;

• percevoir les attentes de la population en identifiant les principales préoccupations exprimées, permettant au préfet d’ajuster ses actions de communication ;

• réorienter les appels vers d’autres interlocuteurs (associations, médecins, etc.).

Cette cellule  est composée :

• d’un chef de salle en charge du fonctionnement opérationnel du dispositif ;

• d’opérateurs volontaires issus des services de la préfecture, des délégations départementales interministérielles et des associations agréées de sécurité civile formés et entraînés (29 opérateurs dans le département de la Mayenne).

Vendredi 14 octobre, un exercice sur le thème des inondations, conçu par les agents du service interministériel de défense et de protection civiles (SIDPCService Interministériel de Défense et de Protection Civile. ) a permis aux acteurs de la CIP de s’exercer à la gestion de crise qui, pour certains d’entre eux, ne correspond pas du tout leur quotidien professionnel.

CIP IDE