Gens du voyage

La situation en Mayenne

 

La loi n°2000-614 du 5 juillet 2000 relative à l’accueil et à l’habitat des gens du voyage précise le processus d’établissement des schémas départementaux et de leur mise en révision tous les 6 ans.

La situation en Mayenne

Le schéma départemental 2016-2021 a été cosigné par le préfet et le président du conseil départemental le 04 mai 2016 et l’arrêté conjoint portant approbation du nouveau schéma a été publié au recueil des actes administratifs le 17 mai 2016.

> le schéma départemental d’accueil des gens du voyage - mai 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,18 Mb

Le précédent schéma 2009-2014 a satisfait aux obligations de création d’aires d’accueil pour les communes de plus de 5 000 habitants. Le nombre d’aire de grand passage est actuellement suffisant au regard des besoins.

Lors du précédent schéma, l’aire d’accueil et l’aire de grand passage de Laval ont ainsi été créées.

A ce jour, le département de la Mayenne compte 8 aires d’accueil, soit 222 places de caravanes (l’aire d’accueil de Gorron est fermée depuis 2013) et 4 aires de grand passage, soit 370 places de caravanes.

Récapitulation des aires permanentes d’accueil et des aires de grand passage

COMMUNES

Aires permanentes d’accueil

(nombre de places )

Aires de grand passage

(nombre de places )

AZE 0 50
CHANGE 18 0
CHATEAU-GONTIER 24 0
CRAON 16 120
ERNEE 20 0
EVRON 20 50
GORRON fermée 0
LAVAL 50 150
MAYENNE 52 0
SAINT-BERTHEVIN 22 0
TOTAL 222 370

> Carte des aires d’accueil des gens du voyages - mai 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,05 Mb

Les enjeux du schéma 2016-2021
  •  Prendre en compte l’évolution des besoins et des attentes des gens du voyage en termes d’habitat : les collectivités évalueront les besoins en sédentarisation dans les diagnostics préalables à l’élaboration des SCOT, PLH, PLUI ou PLUPlan local d'urbanisme. Ces principes seront intégrés au « porté à connaissance » établi par la DDTDirection départementale des territoires.
  •  Renforcer les actions d’accompagnement social et d’insertion en faveur des gens du voyage séjournant sur les aires d’accueil : coordonner les actions et les acteurs pour ce qui relève notamment de la scolarisation et de la santé, mettre en place un projet social par aire d’accueil.
  •  Favoriser l’accès aux dispositifs et services de droit commun, notamment en termes d’insertion sociale (par l’accès aux droits, aux loisirs et par l’animation), d’orientation et de formation des jeunes et d’intégration dans la vie professionnelle.

L’association mayennaise d’action auprès des gens du voyage (AMAV) créée en 1966, seule association présente en Mayenne auprès des gens du voyage, accompagne les familles sur ces différentes thématiques.