Air intérieur

Qualité de l'air intérieur

 

Nous passons 80% de notre temps en espace clos ou semi-clos, que cela soit dans les logements, lieux de travail, écoles, espaces de loisirs, commerces, transports, etc. L'air que nous y respirons peut avoir des effets sur le confort et la santé, depuis la simple gêne (odeurs, irritation des yeux et de la peau) jusqu'à l'aggravation ou le développement de pathologies comme les allergies respiratoires.

La question de la qualité de l'air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique, car l'ensemble de la population est concerné, et plus particulièrement les personnes sensibles et fragiles (enfants, personnes âgées ou immunodéprimées, malades pulmonaires chroniques).

Néanmoins, les effets de la pollution intérieure sur la santé ne sont que partiellement connus : les liens entre l'exposition aux polluants et le développement d'une maladie ou d'un symptôme n'ont en effet pas encore été suffisamment étudiés.

Afin d'améliorer la connaissance des polluants présents dans l'air intérieur et d'apporter aux pouvoirs publics les éléments nécessaires à l'évaluation et à la gestion des risques, a été créé, en 2001, un Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI).

Les résultats des études menées par l'OQAI sont consultables à l'adresse suivante : http://www.oqai.fr

Pour plus d'informations sur les différents thèmes liés à la qualité de l'air intérieur :

- les sources de pollutions ;

- l'aération et la ventilation ;

- la nouvelle réglementation concernant l'étiquetage des émissions en polluants volatils des produits de construction et de décoration

vous pouvez consulter le site internet du ministère de l'écologie du développement durable et de l'énergie .