3 au 9 octobre 2016 : Semaine de l'égalité professionnelle

 
Semaine de l'égalité professionnelle 2016

Du 3 au 9 octobre, la semaine de l’égalité professionnelle femmes/hommes est l’occasion de mettre en avant les actions et les initiatives destinées à réduire les inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde du travail.

Depuis 2012, le gouvernement multiplie les actions concrètes pour faire avancer cette égalité dans les faits, autour de 4 priorités :

  • L’égalité professionnelle et salariale,
  • Lutter contre les stéréotypes sexistes et encourager à la mixité professionnelle,
  • Améliorer l’insertion professionnelle des femmes et promouvoir l’égalité dans l’emploi entre les femmes et les hommes,
  • Prévenir et lutter contre le sexisme, les discriminations, les violences à l’encontre des femmes dans le champ du travail.

Quelques chiffres rappellent que les inégalités persistent et la nécessité de mettre en place des actions concrètent pour y remédier :

Emploi et précarité : un taux d’emploi plus faible pour les femmes :

  • 46,9% des femmes ont un emploi, contre 55% pour les hommes en 2014 ; pour les femmes immigrées (hors UE), le taux d’emploi est de 39,3% contre 53% pour les hommes.
  • L’emploi féminin se concentre aujourd’hui dans douze familles professionnelles sur un total de 87. Certaines professions sont particulièrement marquées par une désaffection des hommes. D’autres ne laissent aucune place aux femmes.
  • Si les femmes bénéficiaient d’un taux d’emploi et d’un salaire égal à celui des hommes, le
  • PIB de la France augmenterait de +6,9%, soit 150 milliards d’euros et les recettes publiques de +2% (rapport France Stratégie sur le coût économique des discriminations).

Inégalités professionnelles : un écart de salaire important entre les femmes et les hommes :

  • 19,2% d’écart de salaires nets mensuels entre femmes et hommes en 2012 pour les secteurs privé et public.
  • 37% d’écart moyen de retraite brute entre femmes et hommes en 2011.
  • Au 15 août 2016, 39,5 % des entreprises assujetties sont couvertes par un accord d’entreprise ou un plan d’action.
  • Au 15 août 2016, 2 270 mises en demeure ont été adressées aux entreprises ; 57,7 % d’entre elles ont permis une régularisation de la situation de l’entreprise au regard de ses obligations, sans engagement de la pénalité et 6 % des mises en demeure arrivées à échéance ont donné lieu à pénalité.

Harcèlement sexuel au travail : une réalité :

  • 1 femme sur 5 dit avoir été confrontée à une situation de harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle et 20 % des femmes et des hommes déclarent connaître au moins une personne ayant été victime de harcèlement sexuel dans le cadre de son travail. Le harcèlement touche les femmes dans la même proportion dans le secteur public (19% des femmes de 18 à 64 ans interrogées) que dans le privé (21%).

Le gouvernement a lancé, le 8 septembre dernier, un plan de mobilisation contre le sexisme. Celui-ci a pour objectif de :

  • rendre visible le sexisme qui se manifeste dans la vie quotidienne des femmes – au travail, dans l’espace public, dans la sphère privée et familiale, dans le sport, la culture, ou encore les médias ;
  • mettre en lumière les femmes qui, dans tous ces domaines, font face, innovent, agissent, produisent et dont le travail, la création, l’engagement sont souvent maintenus dans l’ombre;
  • agir pour que chacun, dans l’exercice de ses fonctions, mais aussi dans sa vie personnelle, amicale, familiale, ou dans son rôle de parent, fasse reculer tout ce qui porte atteinte à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Cette semaine est l’occasion de mener localement des actions de sensibilisation sur le thème de l’égalité professionnelle et salariale et de mettre en avant les initiatives menées pour réduire les inégalités.

Plusieurs actions seront menées en Mayenne au cours de cette semaine :

- Remise du Trophée Industri’Elles

L’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM) de la Mayenne a créé en 2004, consécutivement à la signature d’une charte de coopération avec la préfecture de département, la commission Industri’Elles. Celle-ci a pour mission d’impulser et coordonner des actions visant à développer l’attractivité des métiers industriels auprès du public féminin, parmi lesquelles la remise chaque année du Trophée Industri’Elles.

Le trophée est à la fois remis à une entreprise et à une femme qui en est salariée, sur la base de dossiers de candidature à l’initiative des entreprises. Les critères de sélection de la lauréate sont la réalisation d’un parcours professionnel remarquable ou d’une reconversion réussie et validée au sein d’une entreprise industrielle. L’objectif est de démontrer qu’une femme peut évoluer dans son parcours professionnel et s’épanouir dans l’industrie.

Cette année, le Trophée sera remis au sein de l’entreprise Wilo Salmson de Laval, le mardi 4 octobre.

Contact : UIMM Mayenne, 7 rue de Paradis – 53000 Laval.

Philippe Leroux, Chargé de mission - Tél : 02 43 59 77 00 – p.leroux@entreprises53.com

- « Les filles, osez les sciences ! »

Les filles réussissent très bien à l’école et sortent du système scolaire plus diplômées que les garçons. Pourtant, elles restreignent ensuite leur choix de carrière à un petit nombre de métiers et s’orientent notamment très peu vers les sciences et les techniques.

Le comité « Femmes et sciences 53 » organise régulièrement des actions de sensibilisation des jeunes publics à la mixité des métiers, scientifiques en particulier.

Durant toute la semaine de l’égalité professionnelle, l’exposition « Les filles, osez les sciences ! » sera visible au lycée Lavoisier de Mayenne.

L’objectif de cette exposition est de faire découvrir les parcours scolaires et les métiers auxquels ils mènent et d’encourager les jeunes gens et notamment les jeunes filles à les choisir.

Des portraits de femmes scientifiques permettent également de découvrir des parcours et des métiers scientifiques et techniques.

Contact : CCSTI – Comité Femmes et sciences 53 - Melissa Malvoisin, Chargée de mission

Tél : 02 43 49 47 81 -  Courriel : femmes.sciences53@agglo.laval.fr

- Débat avec des femmes scientifiques

Le comité « femmes et sciences 53 » organisera une seconde action de sensibilisation au cours de la semaine de l’égalité professionnelle, basée sur le témoignage de femmes exerçant un métier scientifique auprès des élèves du collège Jules Renard de Laval.

Outre des femmes en activité professionnelle, des étudiantes en école d’ingénieur-e, comme l’ESTACA ou l’ESIEA de Laval, viendront témoigner qu’il est possible d’être une femme et de s’épanouir dans un métier scientifique et répondre aux questions des collégiens.

Contact : CCSTI – Comité Femmes et sciences 53 - Melissa Malvoisin, Chargée de mission

Tél : 02 43 49 47 81 -  Courriel : femmes.sciences53@agglo.laval.fr

- Lancement du concours départemental «  Aujourd’hui, ici, l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes »

Pour la première fois dans le département, les services de l’Éducation nationale et la délégation départementale aux droits des femmes organisent un concours sur le thème de l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.

A destination des collégiens des secteurs public et privé, et prioritairement des élèves de 5e et 4e,  ce concours départemental a pour objectif de mobiliser et faire témoigner les jeunes sur l’égalité en Mayenne, en 2016.

Par équipe, les collégiens sont invités à illustrer leur perception de l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes au sens large : dans la vie scolaire, professionnelle, sociale, culturelle, domestique, politique… en une courte vidéo (3 minutes maximum).

Le concours sera lancé le 3 octobre, pour une clôture fin janvier 2017 et une remise des prix à l’occasion du 8 mars prochain, journée internationale des droits des femmes.

Contact : Délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité – DDCSPP de la Mayenne

Stéphane Laure – Tél : 02 43 49 32 42 – Courriel : stephane.laure@mayenne.gouv.fr

Infographie