Aide à l'agriculture biologique (AB) et Mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC)

 

Les aides à la conversion et au maintien de l'agriculture biologique visent à compenser tout ou une partie des surcoûts et manques à gagner liés à l’adoption ou au maintien des pratiques de l’agriculture biologique, ceci en comparaison avec les pratiques de l'agriculture conventionnelle.

Les mesures agroenvironnementales et climatiques, ou MAEC, sont des dispositifs destinés à :

  •  accompagner le changement de pratiques agricoles, et notamment réduire les pressions agricoles sur l’environnement, identifiées à l’échelle des territoires ;
  •  maintenir les pratiques favorables, sources d’aménités environnementales, là où il existe un risque de disparition de ces dernières ou de modification en faveur de pratiques moins respectueuses de l’environnement.

Pour les aides à l'agriculture biologique, vous pouvez consulter la fiche de présentation du ministère de l'agriculture et la notice explicative du conseil régional ci-jointe.

> notice aides à l'agriculture biologique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,69 Mb

Au sein du programme de développement rural régional (PDRR) de la région des Pays de la Loire, les mesures déclinent l’article 28 du règlement n°1305/2013 (RDR3) du Parlement européen relatif au soutien au développement rural par le Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader), et du Conseil.

Certaines mesures concernent les MAEC faisant l’objet d’une mise en œuvre exclusivement territorialisée, dans le cadre de projets agroenvironnementaux et climatiques (PAEC) territorialisés :

  •  les MAEC systèmes, mises en place à l’échelle de l’exploitation agricole ;
  •  les MAEC à enjeu localisé, mises en place à l’échelle d’une parcelle ou d’un groupe de parcelles pour répondre à un enjeu environnemental relativement circonscrit.

D'autres mesures concernent les MAEC « conservation de la biodiversité génétique », mobilisables sur l’ensemble du territoire régional, avec notamment :

  •  la Préservation des races menacées (PRM)
  •  la prise en compte des auxiliaires pollinisateurs (API)

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la direction régionale de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt (DRAAF) des Pays de la Loire ou celui du ministère de l'agriculture.