Aide exceptionnelle aux jeunes bovins

Aide exceptionnelle aux jeunes bovins

 

 Dans le cadre du règlement (UE) n°2016/1613 du 8 septembre 2016, la France a décidé de mettre en place une aide aux jeunes bovins pour inciter la sortie de jeunes bovins mâles plus légers et ainsi enclencher une dynamique de réduction de la production de viande sur le marché.

L’aide permettra de compenser le manque à gagner de l’éleveur en lien avec le faible poids de l’animal lors de la vente.

 Les animaux éligibles sont les jeunes bovins mâles :

  •  issus de race allaitante ou croisé (définis comme animaux ayant l’un des deux parents issu d’une race à viande),
  •  élevés en France métropolitaine,
  •  âgés de 13 à 24 mois à la date de l’abattage si l’animal est abattu en France ou à la date de l’émission du certificat sanitaire si l’animal est exporté,
  •  dont le poids est inférieur à 360 kg de poids de carcasse pour les animaux abattus en France ou  inférieur à 680 kg de poids vif pour les animaux exportés destinés à l’abattage (les animaux exportés destinés à l’engraissement ne sont pas éligibles).

 Pour être éligible, l’éleveur doit être le dernier détenteur d’un animal éligible et l’avoir détenu au moins 60 jours entre le 1er janvier et le 30 avril 2017.

 Les demandes s’effectuent par téléprocédure. Les éleveurs peuvent déposer une ou plusieurs demandes d'aide à partir du 3 avril 2017 et jusqu'au 31 mai 2017.

Pour pouvoir bénéficier d'un paiement anticipé sur les animaux éligibles du 1er janvier au 28 février 2017, les demandes doivent être déposées au plus tard le 14 avril 2017. Une demande complémentaire pourra être déposée pour les animaux éligibles du 1er janvier au 30 avril 2017, au plus tard le 31 mai

Toutes les informations sur ce dispositif sont disponibles sur le site Internet de FranceAgriMer dédié à cette mesure : http://www.franceagrimer.fr/filiere-viandes/Viandes-rouges/Aides/Aides-de-crises/Aide-exceptionnelle-aux-jeunes-bovins.