Actualités

Voeux aux personnalités

 
Voeux aux personnalités

Jeudi 7 janvier, le préfet et le président du Conseil départemental ont renoué avec la tradition des voeux communs, en présence du nouveau président de la Région Pays de la Loire.

Après avoir salué la présence des élus, des corps constitués et des forces vives de la Mayenne, le préfet Philippe Vignes a remercié M. Retailleau, président de la Région Pays de la Loire, d'honorer de sa présence cette cérémonie de voeux.

Ses premiers mots ont ensuite été pour les maires qui constituent le socle de terrain de notre construction républicaine, en soulignant combien les services de l'Etat s'appuient sur eux, y compris pour la gestion de crise.

Le préfet a ensuite tenu à faire le point sur l'état d'urgence en rappelant que 18 perquisitions administratives ont été conduites par la police et la gendarmerie en Mayenne : "Les suites données sont variables, aucune arme de guerre n’a été trouvée. Mais des armes de poing et des fusils ont néanmoins été saisis ; le constat a été fait parfois du dangereux mélange entre droit commun et salafisme. Aucune ambiguïté ne doit apparaître : ce n’est pas la religion qui est en cause, mais ce sont des comportements déviants par rapport aux règles de droit et aux valeurs de la République. Il nous faut être irréprochable par rapport à ces valeurs, pour conduire ce combat contre le terrorisme qui nous est imposé de l’extérieur, sans perdre aucunement de l’humanité ni des principes qui fondent notre démocratie."

En ce jour anniversaire de la tuerie de Charlie Hebdo, le préfet a souhaité que notre pays puisse longtemps encore disposer de la liberté de penser, de s’exprimer, de caricaturer, y compris par voie de presse.

Il a également rappelé que le dispositif Vigipirate est quant à lui permanent et qu'il ne faut pas voir dans ses dispositions un excès de zèle ou de prudence, mais tout simplement la prévention nécessaire. L’agression de Valence nous rappelle qu’aucun territoire n’est à l’abri.

Par ailleurs, le préfet a évoqué les sujets de l’emploi et des perspectives économiques, qui dominent aussi notre actualité. Afin de donner une impulsion nouvelle à l’apprentissage dans la fonction publique, le gouvernement avait annoncé des objectifs de recrutement ambitieux en ce qui concerne l’État. Le préfet a demandé aux services de l’État de contribuer à la mise en œuvre de cette politique en s'inscrivant  dans une démarche d’exemplarité. Il a aussi évoqué les résultats produits en Mayenne par les mesures en faveur de l’emploi  financées par l’Etat. Au total,  plus de 1 500 personnes en recherche d’emploi ont bénéficié d’un contrat aidé dans le département. En 2015, 226 jeunes ont intégré le dispositif « garantie jeune » sous l’égide de la mission locale, sans oublier le secteur de l’insertion par l’activité économique qui représente plus de 1 000 emplois. Le dynamisme de nos entreprises, et aussi ces mesures ont permis de limiter la hausse du chômage en Mayenne à 1,9 % en 2015.

L’année 2015 aura vu une profession agricole confrontée aux difficultés les plus graves, et ébranlée dans sa confiance dans l’avenir. Le préfet a souhaité dire aux agriculteurs toute sa considération et rapeller l’attention collective portée à leurs difficultés. Les services de l’État agissent avec les moyens à leur disposition, à savoir le fonds d’allègement des charges, mis en place par le Ministre de l’agriculture, pour faire face aux situations les plus aiguës. Dès mars dernier, une cellule d’urgence a été mise en place. Elle s’est réunie depuis à 12 reprises. Le FAC a permis d’aider 14 % des exploitations mayennaises avec un versement moyen de 5 400 €.

Après avoir évoqué la COP 21 et applaudi les trois collectivités locales qui se sont vues reconnaître la qualité de "Territoires à énergie positive", le préfet a conclu son intervention en évoquant la présence des services de l'Etat dans les territoires.

" J’ai lancé dans le département la mise en place dans chaque arrondissement d’une maison de l’État. A Mayenne, il s’agira de regrouper au sein de l’immeuble de la DDFIP, non seulement la DDFIP mais aussi le pôle territorial nord de la DDTDirection départementale des territoires ainsi que la sous-préfecture. Une première étude de programmation est en cours. Concernant Château-Gontier, je peux vous annoncer l’officialisation de la maison de l’État suite à une décision prise dans les services du Premier Ministre. Seront offerts sur un même site, à savoir le bâtiment de la DDTDirection départementale des territoires, les services de soutien aux territoires et d’accompagnement de projet offerts par le pôle territorial sud et la sous-préfecture. Je souhaite un état plus efficace, plus sobre, aux circuits courts, en phase avec l’esprit d’initiative et d’entreprendre propre à la Mayenne."

Philippe Vignes a terminé son propos par ces voeux : "Je souhaite une année plus paisible pour notre pays. Merci de votre mobilisation renouvelée pour favoriser ces vœux. La mienne et celle des services de l’État sera sans relâche. Santé et bonheur à toutes et à tous."

Voeux Préfet-CD 002

 

Voeux Préfet-CD 007