Actualités

Signature de 3 contrats de ruralité

 
Signature de 3 contrats de ruralité

Le jeudi 22 décembre 2016, trois nouveaux contrats de ruralité ont été signés par le préfet de la Mayenne et les présidents des communautés de communes du Bocage Mayennais, des Coëvrons et du Mont des Avaloirs à Mayenne. Ils se déclinent sur une période de 4 années budgétaires.

Ils font suite au premier contrat de ruralité des Pays de la Loire signé le 9 décembre 2016 pour le territoire de la communauté de communes du Pays de Château-Gontier.

Le contrat de ruralité signé avec le président de la communauté de communes du Bocage Mayennais compte 27 communes pour une population de 20 300 habitants et concerne :

  • l'accès aux services publics et aux soins : optimisation des équipements (sportifs, culturels, nouvelle gendarmerie…), développement des maisons de services au public (MSAP) et maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) ;
  • la revitalisation des bourgs centres : maintien d’une offre de service de proximité et rénovation de l’habitat ;
  • l'attractivité des territoires : développement économique, aménagement numérique, résorption des zones blanches, contrats de structuration des pôles touristiques territoriaux ;
  • les mobilités : installation d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques, création de liaisons douces ;
  • la transition écologique et énergétique : développement des énergies renouvelables (éolienne, bois-énergie, méthanisation, énergie solaire), rénovation thermique des logements anciens et des équipements ;
  • la cohésion sociale : missions relatives à l’emploi et aux personnes âgées (salle communale, salle des fêtes).

Le contrat de ruralité signé avec le président de la communauté de communes des Coëvrons compte 38 communes pour une population de 27 524 habitants et concerne :

  • l'accès aux services publics et aux soins : optimisation des équipements (sportifs, culturels, micro-crèche), développement des maisons de services au public (MSAP) et maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) ;
  • la revitalisation des bourgs centres : soutien au commerce et à l’artisanat, application du programme local de l’habitat (PLH), sécurisation des bourgs ;
  • l'attractivité des territoires : résorption des zones blanches, développement du numérique, valorisation des espaces touristiques, soutien aux entreprises ;
  • les mobilités : mise en place de transports communautaires, création de liaisons douces développement de l’offre ferroviaire ;
  • la transition écologique et énergétique : installation de bornes électriques, mise en œuvre du plan climat énergie territorial, de la méthanisation, performance énergétique des bâtiments et parc locatif publics, convention de territoire à énergie positive pour la croissance verte ;
  • la cohésion sociale : analyse des besoins sociaux et étude de faisabilité d’un centre intercommunal de l’action sociale ;
  • la mutualisation de l’administration publique locale : 7ème thématique souhaitée par la CC pour faciliter l’adaptation politique face aux mutations territoriales par notamment la rédaction du projet de territoire à horizon 2030.

Le contrat de ruralité signé avec le président de la communauté de communes du Mont des Avaloirs compte 26 communes pour une population de 16 666 habitants et concerne :

  • l'accès aux services publics et aux soins : construction d’une maison de santé pluridisciplinaire, réalisation ou amélioration d’équipements sportifs et de bâtiments communaux ;
  • la revitalisation des bourgs centres : développement du commerce local par le biais de l’e-commerce, création d’un poste « manager des commerces », d’une boutique éphémère, du principe du "totally locally" ;
  • l'attractivité des territoires : aménagement numérique, amélioration du lien entre l’alimentation et la transition agricole, création d’une "ressourcerie", requalification paysagère de sites touristiques, développement de la stratégie e-tourisme ;
  • les mobilités : mise en place d’aires de co-voiturage, acquisition de véhicules électriques mis à disposition en auto-partage ; réalisation de déplacements doux ;
  • la transition écologique et énergétique : actions dans le cadre du label territoire à énergie pour la croissance verte (TEPCV) (rénovations énergétiques, développement d’énergies renouvelables à destination des bâtiments publics et logements privés, réduction de la consommation d’énergie, aménagement de jardins partagés) ;
  • la cohésion sociale : création d’un relais d’assistantes maternelles, coordination de la politique petite enfance-enfance jeunesse, coordination et investissement culturels, formations ;
  • l'environnement : 7ème thématique souhaitée par la CC pour des actions dans le domaine de l’eau potable et de la gestion des déchets.

Pour en savoir plus :

http://www.cget.gouv.fr/territoires/ruralites/contrat-de-ruralite

http://www.cget.gouv.fr/sites/cget.gouv.fr/files/atoms/files/plaquette-contrat-de-ruralite-matrct.pdf

IMG_2290
IMG_2307