Actualités

Lutte contre le gaspillage alimentaire - Visite de l’entrepôt de la banque alimentaire

 
 
Lutte contre le gaspillage alimentaire - Visite de l’entrepôt de la banque alimentaire

Le 5 janvier 2017, le préfet de la Mayenne a visité l’entrepôt de l’association humanitaire "banque alimentaire de la Mayenne" installée impasse de Londres à Laval.

Après avoir rencontré des membres de l’association le 21 décembre 2016 à Louverné sur un site de distribution, peu avant la signature du décret n° 2016-1962 du 28 décembre 2016 encadrant les conditions dans lesquelles doit s’effectuer le don de produits alimentaires par les commerces de détail aux associations caritatives, le préfet a souhaité marquer son intérêt et le soutien de l’Etat à la lutte contre le gaspillage alimentaire au bénéfice des plus démunis à une nourriture de qualité et en quantité suffisante.

Ce décret intervient au terme d’un important travail de concertation avec les associations et les représentants du secteur de la distribution.

Afin d’accompagner les démarches de don des invendus entre les entreprises de grande distribution et les associations d’aide alimentaire, les services des ministères en charge de l’agriculture, de l’environnement et des Finances, en collaboration avec les représentants de la grande distribution et des principales associations d’aide alimentaire ont rédigé un modèle de convention

La conclusion de ces conventions prévues par la loi n°2016-138 du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire, issue d’une proposition de loi portée par Guillaume Garot, député et ancien ministre délégué à l’agroalimentaire, est obligatoire pour les commerces de détail alimentaire d’une superficie supérieure à 400m².

Ces dispositions complètent les outils mis en place par le gouvernement pour favoriser le développement du don de produits alimentaires, notamment la réduction d'impôt à laquelle sont éligibles, depuis 2013, les producteurs de lait, d’œufs, de fruits et légumes et de pommes de terre au titre du don d'une partie de leur production.

Une réflexion est par ailleurs en cours dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage pour étudier les modalités d’extension de ces dispositions aux producteurs de viandes.

banque alimentaire 055