Actualités

Les nouveaux captages prioritaires en Mayenne

 
Les nouveaux captages prioritaires en Mayenne

Suite au Grenelle de l’environnement puis de la conférence environnementale de septembre 2013, il a été identifié en Mayenne 5 nouveaux captages prioritaires.

Ces nouveaux captages sont situés sur les communes de Saint-Cyr-le-Gravelais (Puits de Chalonge), Château-Gontier, Livré-la-Touche, Montaudin, La Dorée/Saint Mars sur la Futaie pour développer des actions visant à réduire la teneur en nitrates des eaux.

Il s’agit de captages dépassant significativement la teneur en nitrates des eaux destinées à l'alimentation humaine fixée par le code de la santé publique, soit 50 mg/l.

Un traitement de l'eau brute doit être mis en place pour respecter ce niveau de qualité. Il peut se traduire par des investissements lourds à la charge des syndicats d'eau potable et des usagers, par exemple la construction de stations de traitements des eaux ou la mise en place d'interconnexions entre captages permettant la dilution des teneurs en nitrates avant distribution.

Pour éviter ces investissements, et améliorer la qualité de l’eau brute (avant traitement ou interconnexion), il est proposé la mise en place de plans d'actions volontaires afin de réduire à la source la teneur en nitrates des eaux.

L'adhésion des acteurs locaux à ces plans est primordiale pour améliorer la qualité de la ressource en eau potable dans les territoires et maîtriser les coûts supportés par les usagers du service public de l'eau potable.

Les plans d'actions mis en œuvre par les syndicats d'eau et agriculteurs sont volontaires, pluriannuels et cofinancés (Conseil régional des Pays-de-la-Loire et les fonds européens, Conseil général de la Mayenne, Agence de l'eau et l’État).

Ces actions ont déjà été instaurées en 2010 pour 8 captages situés dans l'ouest et dans l'est mayennais. Elles sont actuellement menées sur une superficie totale de 27 000 hectares et concernent environ 680 exploitations agricoles. Les 5 captages ajoutés concernent 1 700 hectares supplémentaires pour 80 exploitations agricoles. Il s’agit d’un ajout limité, mais de nature à améliorer l’eau brute d’un bassin de 21 000 habitants.

 Consultez la carte des captages prioritaires en Mayenne.