Actualités

Au 1er juillet 2015 : deux nouvelles mesures phares en matière de sécurité routière

 
 
Au 1er juillet 2015 : deux nouvelles mesures phares en matière de sécurité routière

Conducteurs, savez-vous ce qui change ?

Interdiction de porter tout dispositif susceptible d'émettre du son à l'oreille en conduisant, même à vélo 

L'usage d'un téléphone tenu en main en conduisant est interdit. 

Est également interdit, au 1er juillet 2015, le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité. Cela interdit notamment les oreillettes permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique.

Conduire avec un téléphone à la main ou en portant à l'oreille un dispositif audio de type écouteurs, oreillette ou casque est passible :

  • d’une amende forfaitaire de 135 € ;
  • d’un retrait de 3 points du permis de conduire.
a-partir-du-1er-juillet-interdiction-du-port-d-ecouteurs-oreillettes-ou-casques-audio-en-conduisant_news_preview

Au 1er juillet 2015, les conducteurs novices ne peuvent plus boire d’alcool avant de conduire

Le taux d’alcool autorisé passe à 0,2 g/l pour tous les permis probatoires. La réglementation s’applique à tous les jeunes conducteurs pendant :


  • 3 ans après l’obtention du permis, la perte de 12 points ou l'annulation de son permis
  • 2 ans si le permis a été obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée.
a-partir-du-1er-juillet-2015-les-conducteurs-novices-ne-peuvent-plus-boire-d-alcool-avant-de-conduire_news_preview_article

 0.2 g/l, c'est zéro verre d'alcool car dès le premier verre, ce seuil peut être dépassé.

Les sanctions

Les jeunes conducteurs contrôlés avec un taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,2 g/l encourent :


  • un retrait de 6 points sur leur permis.
  • une amende forfaitaire de 135 €.
  • une immobilisation du véhicule.

Pourquoi les conducteurs novices

Les accidents de la route sont la 1ère cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans et dans un 1/4 de ces accidents, une alcoolémie excessive en est la cause. Un conducteur novice a 4 fois plus de risques d’être impliqué dans un accident mortel.
Les conducteurs novices sont impliqués dans 24% des accidents mortels.